Le survol de carriere de Bruno Pelletier

Предыдущая тема Следующая тема Перейти вниз

Le survol de carriere de Bruno Pelletier

Сообщение автор Maisy в Сб Апр 11, 2009 1:09 am

Le survol de carrière de Bruno Pelletier
Spectacles - Musique
Écrit par Philippe Rezzonico
Jeudi, 09 avril 2009 23:25
Mise à jour le Jeudi, 09 avril 2009 23:37


Bruno Pelletier a offert un spectacle axé sur ses succès, petits, grands et géants. Photo Catherine Lefebvre




Au début, je n’ai pas compris. En jetant un oeil sur la sélection de chansons remise jeudi soir aux journalistes qui assistaient à la première médiatique du spectacle de Bruno Pelletier au Cabaret du Casino de Montréal, je cherchais en vain les titres de son nouveau compact, Microphonium.



Sur les 29 titres proposés – menu généreux -, je n’en comptais que trois. N’étions-nous pas à la première du disque ? Ben, non. Justement. C’est là que je me suis souvenu de ce que Pelletier m’avait dit en janvier, lors du lancement de l’album. Microphonium se voulait un survol des genres prisés par Pelletier au cours de sa carrière longue de 25 ans et son nouveau spectacle allait en faire autant. Mais il n’avait pas précisé avec quelles chansons.

Pelletier a donc offert jeudi un spectacle axé sur ses succès, petits, grands et géants, avec des chansons à lui, des chansons des autres et des chansons des autres qu’il a fait siennes, pour offrir un panorama aussi diversifié qu’éclaté, et ce, sans aucune prétention. On ajoute ce détail qui n’en est pas un, parce que l’on a vu tellement souvent Pelletier jouer des personnages au sein de spectacles musicaux étoffés qu’il était rafraîchissant de le voir dans une performance simplifiée, mais pas simpliste.

Décontracté
Chemise noire, espadrilles et jeans qui semblaient tachés de peinture – est-ce une nouvelle tendance mode que j’ignore ? -, Pelletier ne pouvait être plus décontracté. Ça se voyait dans l’attitude et dans l’enrobage des chansons offertes par son band soudé. Le chanteur a quelquefois fait allusion à son passé d’artiste de bar et il ne pouvait mieux dire. On a souvent eu l’impression que ce spectacle-survol lui donnait l’occasion de revenir à ses bases d’antan et de faire autant des relectures qu’une rétrospective.

En manque de toi, Que tu m’aimes et Liés par le sang, offertes en configuration feu de camp, dans un enrobage à ce point country-folk que Patrick Norman aurait apprécié, on ne s’attendait pas à ça. Le pot-pourri des chansons de son premier album (Tu pars, arrête-toi, Tu cherches malgré tout, Pour vous) livrées dans une mouture pas loin d’être hard rock, c’était un tantinet décapant dans la salle feutrée, surtout quand le Bruno se paie une solide version de Highway Star, de Deep Purple.

Pelletier n’aura oublié personne, mais encore une fois, n’aura pas nécessairement fait ce qu’on attendait de lui. Roxane ? Chantée en mode blues. La Manic ? Avec une ouverture et une clôture a cappella avec ses musiciens. L’incontournable Le Temps des Cathédrales, tellement épurée et minimaliste en amorce qu’elle fut fredonnée par la foule avant de retrouver sa puissance d’antan.

Mieux calibré
De la puissance, Pelletier en a encore à revendre, mais pas autant qu’il y a vingt ans. Aucun problème pour offrir Mourir comme lui qu'il avait chantée en audition dans le salon de Luc Plamondon pour La Légende de Jimmy, mais ce fut plus ardu – quoique réussi – avec la difficile S.O.S. d’un terrien en détresse, de Starmania.

«Celle-là, on ne la fera pas tous les soirs», a admis Pelletier, en reprenant son souffle.

Mais c’est exactement pour ça qu’on a aimé ce spectacle. Il y a 15 ans, Pelletier aurait survolé cette chanson avec l’aisance d’un jeune au-dessus de ses affaires. Là, avec ses limites humaines, il l’a peut-être interprétée avec plus de tripes que jamais. Ce qu’il a fait au rappel – de concert avec son guitariste chanteur Francesco Verrecchia – dans un segment qui regroupait Miserere, Caruso, L’Espoir et Speranza.

Finalement, pas vilaine, cette idée de Pelletier de faire pratiquement impasse sur son nouveau disque. Les chansons de Microphonium que j’aime, j’y aurai droit lors du spectacle pour couronner ses 30 ans de carrière.

Bruno Pelletier sera au Cabaret du Casino de Montréal vendredi et samedi, ainsi que du 15 au 18 et du 22 au 25 avril, inclusivement.



http://ruefrontenac.com/spectacles/musique/3544-rezzo-pelletier

_________________
Тут мне скандалисты не нужны. Тут скандалю я одна.  (Ф.Раневская "Сегодня - новый аттракцион")

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Le survol de carriere de Bruno Pelletier

Сообщение автор BrunЯ в Сб Апр 11, 2009 3:22 am

Спасибо,замечательная статья!И наша пташка снова пoрхает!


Последний раз редактировалось: BrunЯ (Сб Апр 11, 2009 4:21 am), всего редактировалось 1 раз(а)

BrunЯ

Возраст : 29

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Le survol de carriere de Bruno Pelletier

Сообщение автор Sapphira в Сб Апр 11, 2009 3:58 am

BrunЯ пишет:И наша пташка снова пoрхает![img]

rofl rofl

Sapphira

Возраст : 39

http://foto.mail.ru/mail/helen130277/

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Le survol de carriere de Bruno Pelletier

Сообщение автор Спонсируемый контент Сегодня в 5:52 pm


Спонсируемый контент


Вернуться к началу Перейти вниз

Предыдущая тема Следующая тема Вернуться к началу


 
Права доступа к этому форуму:
Вы не можете отвечать на сообщения