400-

    

400-

  Maisy 31, 2007 10:16 am



http://www.cyberpresse.ca/apps/pbcs.dll/article?AID=/20071230/CPSOLEIL/71229131/5019/CPSOLEIL


Marc Chabot, 30- . Richard Séguin, Luce Dufault et Marie-Denise Pelletier...
, , , , . " Cégep Garneau, , . , , ".


Julie Lemieux et Daphnée Dion-Viens Le Soleil

Québec

Fébrilité. Cest le seul mot qui me vient à lesprit, soutient le président et directeur général des Fêtes du 400e, Pierre Boulanger. Et cest aussi celui qui représente le mieux lambiance qui régnait à la place DYouville, hier, à quelques heures du lancement des festivités.




Attrapé au vol dans sa course aux quatre coins du Palais Montcalm, Pierre Boulanger a dabord refusé daccorder une entrevue au Soleil. Puis, il sest ravisé en se disant satisfait des préparatifs du Coup denvoi du 400e, qui aura lieu demain à 23h. Même si la nature ne donne pas de chances à léquipe de production avec toute cette neige qui ne finit plus de tomber, le pdg a bon espoir que le spectacle sera un succès.

Cest ce pourquoi on existe depuis sept ans et on arrive enfin. Cest lfun darriver, de ne plus être en planification, mais en mode de livraison. Jai limpression quil va y avoir du monde, que les gens vont être contents du résultat et que ce sera une bonne vague positive qui nous donnera une erre daller pour continuer pendant plusieurs mois. On compte là-dessus et on est contents parce que je pense quon a un show qui sera exceptionnel.

M. Boulanger admet quil sera totalement rassuré seulement à minuit trente, le 1er janvier. Mais grosso modo, à lheure actuelle, avec ce que je sais de létat davancement des choses, oui, cest rassurant. On va être prêts et ça va bien marcher. Jespère juste quil ny aura pas de pépins qui nous tomberont sur la tête encore.

Répétitions retardées

En fait, ce ne sont pas des pépins, mais de la neige qui tombe sans cesse sur la tête des concepteurs. Une neige qui a encore une fois retardé les répétitions, la pose des écrans géants et la construction de la scène, hier. Et qui a aussi forcé léquipe de production à sadapter, à modifier son plan de match original. Personne ne veut se retrouver avec un accident, avec une mauvaise chute qui assombrirait la fête. Les chorégraphies ont donc été légèrement modifiées et Denis Bouchard sefforce de tout mettre en œuvre pour que les artistes soient en sécurité.

Mais dans lensemble, le moral est bon, plaident les personnes interrogées. En espérant que la nature se range de notre côté jusquà la fin... Parce que sil fallait quil tombe encore plus de neige demain soir, ça va compliquer bien des choses, explique Pierre Boulanger.

Même si bien des gens affirment quil ny a pas assez de places à cet endroit, M. Boulanger ne regrette pas du tout la décision de la Société de présenter le spectacle à la place DYouville. Si on avait fait ça sur les Plaines aux quatre vents du ciel et quil avait fait -30, il y aurait 500 personnes et les gens nous auraient demandé à quoi on a pensé. On a un décor exceptionnel, typique. On a tenu compte que cétait un show télédiffusé et on est à labri du vent. Il ne peut pas entrer 100 000 personnes, mais cétait la meilleure solution. Si on a un endroit qui est plein, ça sera parfait. Il y aura un sentiment de fête plus grand que sur les Plaines.

Passants ravis

Les passants semblaient dailleurs ravis de ce quils voyaient et entendaient pendant les répétitions de laprès-midi sur la scène extérieure. Le medley des chansons sur Québec, interprété par Florence K, Claire Pelletier et Jessica Vigneault, donnait quelques beaux frissons. Le rap dÉtienne Drapeau et ses comparses, faisant léloge des saints noms de rue de la capitale, semblait très prometteur. Et la technique de synchronisation entre lintérieur du Palais Montcalm et la scène extérieure a heureusement prouvé son efficacité. Les Violons du Roy et le Chœur de Québec nous ont interprété quelques très jolies chansons. Demain soir, des images de leur performance seront projetées dehors, sur la façade du Palais Montcalm.

Habillé comme un ours pour résister au froid, le grand chef dorchestre de ce spectacle, Denis Bouchard, arpentait lavant-scène en donnant ses consignes. Même si la neige lui cause des maux de tête ces jours-ci, le directeur artistique ne regrette pas lui non plus davoir choisi la place DYouville pour présenter son spectacle en plein air. Cest le gamble quon a pris. On a décidé de faire le show dehors peu importe la température. Ça fait 400 ans quon est dans la neige, on ne pouvait sûrement pas faire un show en dedans, plaide-t-il.
Florence K : son désir exaucé

Florence K rêvait de travailler avec Denis Bouchard depuis longtemps. Son désir est désormais exaucé et la jeune chanteuse se dit ravie de participer au lancement du 400e de Québec, un événement historique qui sera diffusé à travers le monde, soutient-elle. Cest tout un honneur pour moi de faire partie de ce spectacle. En plus, on a vraiment une belle équipe, soutient lauteure-compositrice-interprète.

Florence K interprétera entre autres le medley des chansons sur Québec avec Claire Pelletier et Jessica Vigneault et une salsa ayant pour thème la latinité des Québécois. Québec, cest une ville qui marque les gens. Un peu comme Paris, affirme la jeune maman, qui remporte beaucoup de succès dans la capitale. La chanteuse a un attachement familial envers cette ville puisque certains de ses grands-parents et de ses arrière-grands-parents sont originaires de Québec.

Florence K a été approchée par Denis Bouchard il y a seulement un mois et demi pour participer au spectacle. Mais ce délai a été suffisant pour venir à bout de son mandat. Je pense que visuellement, ce spectacle sera très impressionnant. Musicalement aussi. Mais ce sera aussi raffiné. Ce ne sera pas seulement un show qui impressionnera pour impressionner. Chaque numéro est travaillé individuellement de façon méticuleuse. Denis Bouchard nous amène toujours plus loin.

Le stress de se donner en spectacle en plein hiver sur une scène immense nest toutefois pas négligeable. Mais Florence K soutient que les répétitions des prochaines heures permettront à toute léquipe de maîtriser cette scène tout à fait unique et originale. Pour moi, cest très enrichissant.

Jessica Vigneault : une voix envoûtante

Cest dabord la voix grave de Jessica Vigneault qui a séduit Denis Bouchard. Le metteur en scène du Coup denvoi du 400e la remarquée alors quelle participait à un spectacle en hommage à son père, Gilles Vigneault, en juin.

Elle y a interprété un morceau de chanson dans une tonalité particulièrement basse. Denis Bouchard ma entendue chanter seulement deux paragraphes, et tout de suite après il est venu me voir pour me dire quil voulait que je chante dans son show parce quil cherchait une voix basse comme la mienne, raconte-t-elle.

Avec ses deux comparses, Claire Pelletier et Florence K, elle interprétera un pot-pourri des meilleures chansons écrites sur Québec, avec notamment celles de Charles Trenet, de Sylvain Lelièvre et de Robert Charlevoix. Sans oublier la chanson Joe Montferrand de Gilles Vigneault, ajoute Jessica, ravie dinterpréter une des chansons de son père. Cest un beau mélange de feeling et dénergie, dit-elle, fébrile à lapproche du jour J mais pas trop nerveuse. Et la chimie est vraiment bonne sur scène, cest rare den arriver à ce point-là. Le spectacle, avec ses dizaines de musiciens, de danseurs et de choristes, va lever, promet-elle.

Cest un show qui va brasser. Avec 200 tapeux de pieds, ça ne peut pas faire autrement !

Jean-Fernand Girard : musique davenir

Le compositeur et chef dorchestre Jean-Fernand Girard souhaite que les spectateurs du Coup denvoi du 31 décembre se projettent vers lavenir et voient Québec dans 400 ans au lieu de penser uniquement au passé en ce soir de festivités.

La musique est très festive et va un peu partout, du rock au jazz en passant par les couleurs amérindiennes. (...) Et je voulais aussi que ce soit moderne, très moderne. On fête 400 ans, mais on veut se projeter vers lavenir. Québec dans 400 ans, explique-t-il. M. Girard nest pas nerveux à la veille du jour J. Le compositeur de la musique qui agrémentera ce coup denvoi de 45 minutes a plutôt hâte de voir le spectacle prendre enfin forme sous ses yeux.

Après plusieurs mois de travail, ses compositions sont entre les mains des interprètes qui ont désormais le mandat de leur donner vie. Le gros de son travail est donc derrière lui. Demain soir, cest tout de même lui qui dirigera le groupe de 11 musiciens qui seront placés sous la scène pour accompagner les artistes. Et cest aussi lui qui donnera les consignes au chef dorchestre des Violons du Roy et des choristes qui prendront place dans le Palais Montcalm, afin de sassurer quils entreront en jeu au bon moment. Une tâche qui semble plus compliquée quelle en a lair, assure-t-il.

Finalement, ce nest pas si compliqué que ça, parce que techniquement, on a les moyens pour le faire. Cest le défi du spectacle que tous les musiciens soient synchronisés entre eux dans des endroits différents, mais cest quand même des trucs quon fait à loccasion, explique le compositeur.

Marc Chabot : des mots pour célébrer

Marc Chabot, qui vit à Québec depuis 30 ans, a lhabitude de prêter ses mots à la musique. Il a déjà écrit des textes pour Richard Séguin, Luce Dufault et Marie-Denise Pelletier. Ce professeur du Collège F.-X.-Garneau ne sest donc pas fait prier lorsquon lui a demandé de mettre un texte sur la musique composée par Jean-Fernand Girard pour clôturer le spectacle douverture des Fêtes du 400e.

Après quelques rencontres avec le compositeur, le travail sest effectué en quelques mois cet automne, surtout par courriel. On a voulu faire quelque chose de festif qui reste en même temps poétique, dit le parolier. La chanson, qui sintitule 400 rêves, jongle avec le thème faire dun cap une capitale et se termine par une invitation au reste du monde à découvrir les charmes de Québec.

À ce moment, tous les principaux artistes seront réunis sur scène, pour la note finale de ce Coup denvoi. Lorsque Marc Chabot a commencé le travail, en septembre, il ne savait pas encore qui allait interpréter la chanson. Lauteur a été ravi dapprendre que la tâche revenait à Bruno Pelletier. Jai connu Bruno au Cégep Garneau alors quil était étudiant, explique le parolier. On navait pas encore eu loccasion de travailler ensemble. Je suis content de voir que cest finalement Québec qui nous a réunis!


Étienne Drapeau : le ptit gars de Québec

Lorsque le metteur en scène Denis Bouchard lui a demandé de participer au Coup denvoi des Fêtes du 400e, Étienne Drapeau nen revenait tout simplement pas. Je ne pensais même pas quil savait que jexistais!, lance-t-il en riant. Lauteur-compositeur-interprète, qui a grandi dans le quartier Saint-Sauveur à Québec, a signé un premier album, Je lai jamais dit à personne, en 2006 après avoir tenté sa chance à Star Académie deux ans plus tôt.

Le rap des saints

En compagnie de deux comédiens-chanteurs, Christian Laveau et Lucien Ratio, il interprétera le Rap des saints, une chanson qui promet de faire lever la foule. La ville de Québec renferme plus de 300 rues qui portent le nom de saints et les créateurs du spectacle ont voulu souligner cette présence à leur façon. Cest aussi un clin dœil aux reels et aux rigodons, parce quil y a des liens à faire avec le rap, ajoute le jeune homme.

Étienne Drapeau aura aussi lhonneur de présenter la chanson à la foule par un texte de son cru. Jai proposé cette idée aux organisateurs et ça leur a plu. Je suis encore plus content de pouvoir ajouter mon petit grain de sel créatif à ce spectacle, dit-il.

Le trio de chanteurs interprétera aussi la chanson À Québec au clair de lune en compagnie de Claire Pelletier, Florence K et Jessica Vigneault, sur des airs de samba. Je commence à avoir vraiment hâte, lance Étienne, le regard fébrile. Je nen reviens pas encore de lampleur de ce show-là!.

Claire Pelletier : lappel de la nordicité

Je nai pas hésité une seconde à plonger dans ce défi : faire un spectacle dehors en hiver, pour moi, cest une fierté. Je suis une nordique. Quand Claire Pelletier parle de lévénement auquel elle participera demain, ses yeux sallument.

La chanteuse interprétera, en compagnie de Jessica Vigneault et de Florence K, un medley de chansons qui ont marqué la ville de Québec. Le défi? Occuper lespace de cette immense scène, éviter de perdre pied sur un plancher qui pourrait être recouvert de neige, le soir du 31.

Mais le froid ne leffraie pas, au contraire. Claire Pelletier a déjà chanté à la Baie-James, alors que le mercure avoisinait les -10 degrés Celsius. Les Européens doivent nous trouver complètement fous de faire ça dehors! Mais il faut sadapter, après tout, cest comme ça chez nous, lance-t-elle.

La chanteuse originaire du Kamouraska entretient par ailleurs une belle relation avec Québec. Cest ici que jai vécu les choses les plus marquantes de ma vie, dit celle qui y a habité de 1981 à 1984. Cest dans la capitale quelle a rencontré lhomme de sa vie, quelle a donné naissance à sa fille et quelle a participé à sa première émission de télévision. Claire Pelletier se fait donc un plaisir de célébrer Québec, les deux pieds dans la neige.

Merci, Bea


: ( 01, 2008 2:04 am), 1 ()

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

.

  Maisy 31, 2007 12:03 pm

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/archives/2007/12/20071228-181647.html



TVA


http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=/lcn/actualite/regional/20071228_gamache.wmv

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 01, 2008 10:03 am

PRESS RELEASE
FOR IMMEDIATE RELEASE


Behind the scenes for the Kickoff Show
and giant screen simulcast


Québec City, Friday, December 21, 2007 The Société du 400e anniversaire de Québec is pleased to announce that the Kickoff Show will be simulcast on a giant screen in front of the parliament building on December 31 at 11 p.m. This morning, Josée Laurence, executive director of the Société du 400e anniversaire de Québec and Yvan Fréchette, director of technical services, along with Michel Gauthier, producer with Groupe Télé-Vision, gave a guided tour behind the scenes of the Kickoff Show.

Last December 3, the Société presented the artistic content of the 2008 celebrations Kickoff Show. It takes an unbelievable amount of energy and more than a few miracles of ingenuity backstage to put on the opening show for the festivities, Ms. Laurence explained.

But before the spotlights come up on Bruno Pelletier, Stéphane Rousseau, Le Pascale Picard Band, Florence K, La Bottine Souriante, Les Batinses, Les Violons du Roy and the other star performers, it will take:

- More than 520 hours of preparations
- Over 100 technicians on site
- 500 automated lights
- Surround sound
- 17 TV cameras for the live broadcast

The biggest stage ever set up in Place DYouville will include one 50-metre platform and two 20-metre platform, plus two 10-metre towers. Some fifty technicians have been working on this impressive structure since December 10. Final work installing the lighting, surround sound, the set and the fireworks will continue right through to the end of December.

The Kickoff Show will be broadcast live on ARTV and rebroadcast on Radio-Canada TV at 20 past midnight on December 31 and at 7 p.m. on January 1, 2008.

The stage is set for an unforgettable evening! Ms. Laurence went on to say.

The Société du 400e anniversaire de Québec wishes to thank its partners for their generous contribution to the organization of the 2008 celebrations, including Major Partners Desjardins, Bell, Hydro-Québec, the Brasserie Unibroue, SAQ/Vins de France, IGA and CBC/Radio-Canada, as well as Official Partners Le Soleil, Pepsi/Alex Coulombe, Cascades and Laurier.
The Société du 400e anniversaire de Québec is an autonomous, non-profit organization that is financed by the Government of Québec, the City of Québec and the Government of Canada, and whose mandate is to coordinate and produce the celebrations for the 400e anniversary de Québec.
30

Source and information:
François Paquet
Project Manager- Public and Press Relations
Société du 400e anniversaire de Québec
Tel. : (418) 648-2008 poste 535
Cell : (418) 925-8417
fpaquet@quebec400.qc.ca

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Retour gagnant pour Bruno Pelletier

  Maisy 01, 2008 10:19 am




http://www.cyberpresse.ca/article/20071231/CPSOLEIL/71230141/5082/CPARTS03



Julie Lemieux
Le Soleil
Québec
Quelle ironie! Bruno Pelletier avait soumis une œuvre de son cru lors du concours de la chanson-thème du 400e de Québec, mais sa proposition navait pas été retenue. Ce soir, il aura sa revanche, car cest lui qui interprètera la chanson finale du Coup denvoi des festivités. Une œuvre qui pourrait bien tourner davantage que la chanson officielle du 400e au cours de la prochaine année, si lon se fie aux discussions de coulisses.
Le chanteur de Charlesbourg ladmet demblée : il commençait à se poser des questions avant que Denis Bouchard lui demande enfin de participer au lancement du 400e. Cet artiste qui porte Québec dans son cœur depuis sa naissance aurait été très déçu que la Société du 400e ne pense pas à lui pour les événements phares de cet anniversaire historique.
La seule chose que jai dite à Denis, cest que jespérais ne pas être le numéro trois, quatre ou cinq. On était quand même en novembre! Il ma dit que cest une fille qui devait interpréter la chanson, mais quils ont changé didée dans les derniers milles, relate lartiste, lors dune entrevue au Soleil.
Étonnamment, le nom de Pelletier ne figurait pas sur la liste des artistes de Québec quon avait remise à Denis Bouchard, ce qui explique aussi le retard de sa demande. Cest donc un peu par accident que le concepteur du Coup denvoi a appris que ce chanteur connu venait de Charlesbourg. Aussitôt, il a sauté sur le téléphone. Ça faisait un an que Denis demandait une liste complète. Il était un peu fâché, soutient Bruno Pelletier.
Soulagement

Le chanteur, lui, était plutôt soulagé dêtre enfin sollicité. Jétais enchanté. Je me suis dit : Cool! Je vais pouvoir participer. Mais jamais je naurais appelé les organisateurs pour leur dire que je voulais faire quelque chose. Cest politique tout ça. Il faut que tu laisses aller.
Quelques mois plus tôt, Bruno Pelletier avait aussi eu un petit pincement au cœur en apprenant que la chanson-thème quil avait soumise au 400e navait pas été sélectionnée. Mais il soutient que ce refus ne la pas du tout fâché. Lartiste a ensuite appris que la chanson-thème choisie était quelque peu contestée, mais na pas voulu se mêler au débat. Aujourdhui, il est simplement heureux de pouvoir faire ce quil fait de mieux pour le lancement des festivités : chanter de sa plus belle voix.
Vous verrez, cest une très jolie mélodie. Cest la première chose que jai dite quand je lai entendue. Je trouve quaujourdhui, dans lécriture des chansons, on manque de belles mélodies. Jean-Fernand Girard, avec les paroles de Marc Chabot, a relevé ce défi. Est-ce que cette chanson passera à lhistoire? Je ne pourrais pas te dire parce que ce serait manquer de respect pour la personne qui a gagné le concours et qui a aussi fait une très belle chanson. Une chanson qui va sûrement jouer un moment donné.
Au cours des derniers jours, Bruno Pelletier a eu limpression de retomber à lépoque où il allait voir des spectacles dehors, au Carnaval, avec son gros manteau dhiver et ses bottes Sorel. Un beau feeling de répéter ainsi à lextérieur, dit-il. Le chanteur espère quau cours de la prochaine année, les gens de Québec célébreront leur fierté de vivre dans cette ville quil adore. Je pense que ça va marcher le 400e. Il y aura des gens de partout à travers le monde qui viendront à Québec en 2008. En tout cas, le show quon est en train de montrer est big! Aux plans de lampleur scénique et de la logistique, cest la plus grosse affaire à laquelle jai participé.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

, 400- . , - , . .


: ( 01, 2008 10:45 am), 2 ()

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 01, 2008 10:34 am

Accompanied by its key players, today the Société du 400e anniversaire de Québec revealed with immense pride the major elements of New Years Eve celebrations Kick-off show at Place DYouville.

As declared in press conference Mr. Pierre Boulanger, President and CEO of the Société: For this first pivotal event of our calendar, we called upon very talented people who will show you Québec City in a new way, make you love it more than ever and feel like celebrating it!

Bruno Pelletier, Stéphane Rousseau, la Bottine Souriante, Florence K, Claire Pelletier, Les Batinses, Les Violons du Roy and the fast-rising Pascale Picard Band are among the stars who will fire-up Place DYouville. One also notes the contribution of the First Nations to the happening which will unfold as much in front of Palais Montcalm as on the fortified walls and the square itself.

Some 400 artists among which 200 tapdancers, 100 singers and 50 dancers will take part in this free performance. Production requires 100 technicians and 520 hours to set-up. The show will conclude at midnight with flamboyant fireworks that will mark the passage into 2008. Festivities will go on in music with the post-Kick-off show.

Take note that this performance will be broadcast live on ARTV and televised at 0:20 on Radio-Canada with a repeat at 7 pm on January 1st.


You are now officially invited.
Be there, next December 31.

For more details about the show, check out the Kick Off file
Read the complete press release in our press center.



*Picture credits : Denis Lemelin

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 02, 2008 3:12 am

http://www.cyberpresse.ca/article/20080101/CPSOLEIL/80101003/5019/CPSOLEIL

Julie Lemieux
Le Soleil
Québec
Le Coup d'envoi du 400e de Québec a pu en laisser certains sur leur faim, surtout ceux qui n'ont pas réussi à dénicher une place pour bien voir le spectacle.
Après des discours trop longs et des témoignages d'amour à Québec projetés sur la façade du Palais Montcalm, les tapeux de pieds et les gigueux ont envahi l'immense scène en compagnie des Batinses et de la Bottine souriante.
Cette performance très colorée rappelait les rigodons et les partys de familles d'antan et a fait swingner bien des gens.
Le medley des belles chansons sur Québec, interprété par Florence K, Jessica Vigneault et Claire Pelletier, aurait mérité qu'on hausse le son des hauts-parleurs pour mieux l'apprécier. Mais il était difficile de résister à l'interprétation d'Entre deux joints de Florence K ou à la chanson Dans les rues de Québec de Trenet sans avoir envie de se dandiner.
Les enchaînements entre les numéros étaient toutefois déficients. On aurait pu tenter de créer davantage de liens pour tisser le fil de cette histoire un peu décousue. On a par contre bien aimé le rap des Saints de Québec et la performance de Stéphane Rousseau. L'humoriste a repris le personnage de Ricco et l'a fait parler de son envie irrésistible pour les filles de Québec. Un hit de la soirée.
La visite surprise de Gregory Charles, qui a quitté le Capitole pour venir chanter Si j'avais les ailes d'un ange, a aussi contribué à dégeler la foule, qui a passé plusieurs heures au froid pour assister au spectacle.
Mais le déplacement de cet homme-orchestre a été un peu long et les minutes étaient précieuses pour toutes ces personnes qui avaient les pieds dans la gadoue depuis des heures. Il aurait aussi été logique qu'on entende le public du Capitole chanter et crier lorsqu'on le voyait s'agiter sur les images projetées sur le Palais Montcalm. Le silence ne donnait vraiment pas une bonne idée de l'ambiance qui régnait dans le théâtre.
Lors des deux générales, la chanson finale 400 ans de rêve, interprétée par Bruno Pelletier, donnait des frissons et des larmes de fierté pour Québec. Mais le son n'était pas à son maximum dans la foule lors du vrai spectacle et les mots se perdaient malheureusement dans le vide. Dommage, car cette chanson constitue une véritable déclaration d'amour à Québec. La scène finale, avec une dame blanche suspendue très haut dans les airs dans une boule en feu, valait par ailleurs le déplacement.
Pas assez d'écrans
Idéalement, la Société du 400e aurait dû multiplier les écrans géants pour que le plus de monde possible voit le spectacle et pour que les artistes nous semblent plus près. De loin, ils avaient parfois l'air un peu perdu sur cette scène gigantesque.
Dans l'ensemble, le spectacle a toutefois rempli son objectif : convier les gens de Québec et d'ailleurs à la fête en 2008. Le seul fait qu'autant de personnes se soient déplacées pour assister au Coup d'envoi démontre que la volonté de participer au 400e est bel et bien présente. La Société du 400e devra prendre acte de ce fait pour les prochains événements.

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 02, 2008 3:17 am



Québec
Les gens de Québec ont démontré avec force qu'ils ont le goût et le sens de la fête. Une marée humaine d'au moins 50 000 personnes a déferlé sur la place D'Youville et devant le Parlement, hier soir, pour célébrer le coup d'envoi du 400e de Québec. Une participation massive qui dépasse de loin les attentes des organisateurs de ce spectacle, mais qui a aussi provoqué de la frustration et d'énormes refoulements à certains endroits.
Une marée humaine d'au moins 50 000 personnes a déferlé sur la Place D'Youville et devant le Parlement pour célébrer le coup d'envoi des fêtes. La participation massive a dépassé de loin les attentes des organisateurs du spectacle mais a aussi provoqué de la frustration et d'énormes refoulements à certains endroits.
Dès 21h00, la Place D'Youville avait atteint son quota de 15 000 spectateurs et a été bouclée. Les gens ont donc été refoulés vers le Parlement et la Grande Allée, où trois écrans géants avaient été installés.
Cependant, ces écrans trop petits et trop peu nombreux n'ont pas permis à tout le monde de bien voir le spectacle.
Ceux qui ont pu voir le spectacle ont semblé apprécier le résultat en général, mais cela dépendait de l'endroit où on était situé. En périphérie de la place D'Youville, le son ne permettait pas d'entendre toutes les paroles des chansons. Plusieurs obstacles rendaient le spectacle difficile à voir à certains endroits. Des gens ont toutefois tenté de contourner le problème en se hissant sur les toits des abribus et dans tous les recoins inimaginables de la place D'Youville.
Le metteur en scène du spectacle, Denis Bouchard, a fait succéder quelque 400 artistes sur l'immense scène installée pour l'occasion devant le Palais Montcalm, dont 200 tapeux de pieds et une centaine de choristes.
Bruno Pelletier, Florence K, Grégory Charles, Pascale Picard, la Bottine souriante et Stéphane Rousseau ont notamment pris part à l'événement.
Denis Bouchard s'est ensuite déclaré très heureux du spectacle, affirmant qu'il avait réalisé avec son équipe l'événement qu'il espérait créer, dans des conditions hivernales parfois très difficiles.

http://www.cyberpresse.ca/article/20080101/CPACTUALITES/80101006/5019/CPSOLEIL

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 02, 2008 3:21 am

, , .
http://www.cyberpresse.ca/article/20080101/CPSOLEIL/71230141/-1/CPSOLEIL

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 02, 2008 5:08 am

OUn Coup denvoi du 400e grandiose
Québec fête fort!


n nous avait promis une soirée spectaculaire et haute en émotions et cest exactement ce que Denis Bouchard et sa bande nous ont livré lors du fameux Coup denvoi qui lançait, dans la nuit de lundi à mardi, les grandes festivités entourant le 400e anniversaire de Québec. Voilà qui promet pour 2008.
Il fallait le voir pour le croire. Rarement a-t-on vu autant de monde au pouce carré à la Place DYouville. Les organisateurs ont refusé de savancer quant au nombre de personnes présentes, mais on peut dire que lobjectif de 15 000 spectateurs a été grandement dépassé.
Dès 21 heures, les policiers de la Ville de Québec interdisaient laccès aux nouveaux arrivants et leur indiquaient le chemin du Parlement, endroit qui en a déçu plus dun en raison de la technique qui nétait pas à la hauteur.
Spectacle éclatant
Mais cest une tout autre histoire pour les gens arrivés tôt à Place dYouville. Spectacle éclatant et des plus colorés, les 400 artistes présents pour cet événement en ont mis plein la vue aux dizaines de milliers de spectateurs.
Cest à 23 heures que le tout a commencé avec un court message de bonne fête de la part de nos militaires basés en Afghanistan, chaudement applaudis, et de nombreux artistes tels que Vincent Vallières, Pierre Lapointe, Nanette Workman et Véronique Cloutier, pour ne nommer que ceux-là. Puis les salutations dusage des politiciens, toujours projetées sur la façade du Palais Montcalm, ont suivi. Max Gros-Louis, le chef de la communauté huronne-wendate, a eu lhonneur douvrir la fête avec une cérémonie de purification.
Les musiques originales composées par Jean-Fernand Girard, les chorégraphies signées Geneviève Dorion-Coupal, tout était à la hauteur des espérances des gens de Québec. Il faut dire que 200 tapeux de pieds qui entrent sur scène accompagnés par la musique des Batinses et de la Bottine Souriante, cest plus quimpressionnant et ça peut servir à réchauffer des spectateurs qui avaient grandement besoin de bouger.
Le medley interprété par les trois duchesses Jessica Vigneault, Claire Pelletier et Florence K valait lui aussi le déplacement. Trenet, Charlebois, Lelièvre, même Michel Louvain y figuraient puisque toutes les pièces sélectionnées parlaient de Québec.
Si Denis Bouchard avait dévoilé quelques punchs au cours des derniers jours, il sétait bien gardé de dire que Grégory Charles quitterait la scène du Capitole où il donnait une représentation, le temps des Ailes dun ange de Charlebois, moment fort de lévénement. Ça prenait lartiste aux multiples talents pour que le party lève vraiment.
Puis Bruno Pelletier est arrivé avec la chanson 400 rêves, écrite par Marc Chabot, qui nous a habitués à des classiques tel que Journée dAmérique de Richard Séguin, par exemple. Tout simplement magique.
On voudrait bien trouver des défauts à ce spectacle que plusieurs ont descendu avant même dentendre une seule note, mais force est de constater que le défi a été relevé. Émouvant, drôle, festif, allant du rock au jazz en passant par la musique traditionnelle, tout le monde y a trouvé son compte. Le seul hic est peut-être lendroit trop petit pour accueillir une foule aussi grande.
Denis Bouchard
Cest accompagné du maire Régis Labeaume, de Jean Leclerc, le président du conseil dadministration de la Société du 400e anniversaire de Québec, et de la chorégraphe Geneviève Dorion-Coupal que Denis Bouchard, le metteur en scène, a rencontré la presse vers 00h45, histoire de faire le point sur toutes les émotions quil venait de vivre et de nous faire vivre.
Nous sommes très contents, tout sest bien déroulé. Cest le spectacle que nous avions dans la tête, cest celui que nous travaillons depuis des mois, a-t-il lancé en riant.
Tenez-vous pour dit, le party du Nouvel An à Place DYouville pourrait devenir une tradition. Il y aura une fête au Carré DYouville lannée prochaine, pas de cette ampleur-là, mais avec un décompte. Ce sera comme ça chaque année, du moins tant que je serai là, promet le maire Régis Labeaume.
Ce dernier était ravi de ce quil venait de voir: Ce fut un magnifique spectacle, impeccable, avec de lémotion qui ressemble à la Ville de Québec. Cest un départ extraordinaire, comme nous lespérions. Le maire a aussi profité de loccasion pour remercier la population de sêtre déplacée en aussi grand nombre. Cest un prélude à une année fantastique, affirme M. Labeaume.
Quant à Jean Leclerc, il sest dit très heureux du spectacle avant de défendre lendroit où celui-ci a été présenté. Nous sommes extrêmement satisfaits de la décision prise il y a quelques mois de faire ça à la Place DYouville. Lenvironnement nous a permis de faire quelque chose dunique.

http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2008/01/20080101-091407.html

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  Maisy 02, 2008 10:56 pm

- ... ... :evil:

, , , ... - ... Sad
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

behind the scenes look at organizing Québec City's 400th Anniversary festivities
January 1st, 2008
A Dazzling Kick-Off
by L'équipe du Coup d'envoi
At last, after months of anticipation, Québec Citys 400th anniversary celebrations Kick-Off was splendidly given. Late in the afternoon, people started gathering Place dYouville and a festive mood invaded the square in a flash!

Mother Nature became the festivities accomplice by clearing her sky and allowing this joyous display to spread out all over the place. It was the perfect temperature to launch the festivities mentioned Denis Bouchard, the artistic director of the Kick Off.

When the show started, nearly 50 000 people were standing on the square, facing the fortifications, and standing in front of the parliament buildings. The magic had already begun to play its wonders in the atmosphere kindled by the music. Then Les Violons du Roy, le Chœur de Québec, les Batinses, La Bottine Souriante, Claire Pelletier, Jessica Vigneault, Florence K, the First Nations, Étienne Drapeau, Élisapie Isaac, Stéphane Rousseau, and a surprize performance from Gregory Charles simply blew the crowd away.

The stage set in front of Palais Montcalm and spreading along the fortified walls was wrapped in fabulous lighting and embraced by fantastic surround sound. All this came alive through the talent of those extraordinary performers accompanied by 100 choir singers, 200 tap dancers and 50 dancers. Enthused by composer Jean-Fernand Girards music, acts filled with humor and charm, love, music and rhythmic prowess captivated the audience. Each moment was a cheerful declaration of love for Québec City, its history, its present and its people.

Then the passage to 2008 was crossed flamboyantly with the presentation of spectacular fireworks, the lightning of a giant digital board displaying a huge 400 on the Marie-Guyart Building and the Post Kick-Off Show presented by The Pascale Picard Band amazed everyone.

After all this time spent planning and preparing, were finally reaching our goal. Its wonderful to see the peoples response to what weve been dreaming about for years! declared Mr. Jean Leclerc, Chairman of the board of the Société du 400e anniversaire de Québec. And thats just the beginning this celebration will last 10 months!

Canadians who have missed it or those who have loved it so much they want to see it again will note that an encore broadcast presentation of the Kick-Off Show will be televised on Radio-Canada January 1st, 2008 at 7 p.m.

Dont miss our next rendezvous : 400-Year Journey Interactive tour next January 5 and 6.
There are 0 comment about this news. (Add a comment)

Maisy
Admin


http://brunopelletier-ru.gip-gip.com

   

Re: 400-

  travka_n1 07, 2008 8:16 pm

Maisy, . , , , "" :oops: ( ) , , - :|
.. :heart:

travka_n1

: 30

http://travkan1.mylivepage.ru/

   

Re: 400-

  Maxy 26, 2010 9:47 am

Maisy : , 400- .
, ( JC_ThankYou ) , . , - , , ! , , , :biggrin:




! , 400- , . , Coup denvoi. , 400- .

: , (Denis Bouchard) , , 400- . , , , (la Société du 400e) , . cray

, , 3, 4 5. ! , , Soleil.

, , ( ), . , , , ( , , , : ). , , .

( )

, : . : (Cool)! . , - . . - (Il faut que tu laisses aller).

, - , , , , . , . , , . , , : . connie_49

, . , , . , . - (Jean-Fernand Girard), (Marc Chabot), . ? , , . , , , .

, ( ), , , . , . , , , . 400- . , 2008 . , ! , , .

: http://brunopelletier-ru.gip-gip.com/forum-f20/tema-t43.htm#128

_________________
Quoi que l'on dise, quoi que l'on pense
Il faut se rêver, mon amour, malgré ce monde d'indifférence.....


http://vkontakte.ru/club29497599

Maxy
Admin

: 30

http://vkontakte.ru/id37339079

   

Re: 400-

  Rnt 26, 2010 1:44 pm

Maxy, - !

Rnt

: 41

   

Re: 400-

  Svetlana 26, 2010 2:08 pm

:give_rose: Maxy :give_rose:

Svetlana

: 44

   

Re: 400-

   12:44 am




   

    


 
: