LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

    

LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

  T.V. 15, 2010 12:57 am

Primeur LUnion des artistes veut des redevances pour les supports audionumériques

Spectacles - Actualité
Écrit par Philippe Rezzonico
Mercredi, 19 mai 2010 00:17

Bruno Pelletier monte aux barricades. Le populaire chanteur veut que le gouvernement du Canada amende une partie de la présente Loi sur les droits dauteur pour que les redevances touchant la copie privée soient également appliquées aux fichiers MP3 et aux iPod.

Depuis quelques semaines, Pelletier, membre du conseil dadministration dArtisti, la société de gestion de lUnion des artistes, simplique auprès de ses collègues interprètes pour que les artistes mettent de la pression sur le gouvernement fédéral afin dajuster aux réalités daujourdhui ce volet de la loi qui existe depuis 1997.

Linitiative vient des trois membres de notre conseil dadministration : Bruno Pelletier, Marie Denise Pelletier (la présidente) et Richard Petit, explique Annie Morin, directrice dArtisti, société fondée par lUDA en 1997. Ce sont les porte-parole de cette initiative, mais nous sommes là pour recueillir les signatures de la pétition et nous appuyons leur démarche.

Depuis quelques jours, Bruno Pelletier fait circuler sur le Web une pétition parmi la communauté artistique, dont RueFrontenac.com a obtenu copie, afin dinciter les membres de lUDA et les artistes œuvrant dans le milieu de la musique à se mobiliser et à demander leur dû. Pelletier estime quà court terme, les redevances que les artistes sont en droit dobtenir en regard de la copie privée pourraient disparaître.
Les jeunes copient de plus en plus les chansons à partir des fichiers MP3, sur iPod, ainsi quavec leur téléphone cellulaire, explique Bruno Pelletier. Photo darchives Martin Bouffard

Notre position nest pas différente de celle des autres sociétés de perception de droits dauteur comme la SOCAN ou la SODRAC, a révélé Pelletier mardi, à quelques heures de senvoler pour donner des spectacles en Ukraine et à Varsovie.

Actualiser la loi

Depuis 1997, le gouvernement verse des redevances aux ayants droit en regard de la copie privée quand celle-ci est faite sur des supports comme les cassettes vierges et les disques compacts vierges, poursuit Pelletier. Mais le gouvernement fait la sourde oreille pour des redevances touchant les nouveaux supports audionumériques comme les MP3 et les iPod. La loi existe. Ce quon veut, cest lamender et lactualiser. Si on ne bouge pas, jai bien peur quil ny en aura plus, de redevances, sur la copie privée.

Depuis des années, les redevances touchant la copie privée sont calculées en fonction dun processus plutôt complexe.

Cest la Commission des droits dauteur qui fixe les redevances, explique Annie Morin qui, soit dit en passant, est présidente du conseil dadministration de la Société canadienne de la perception de la copie privée.

Cest la Commission qui décide, par exemple, jusquà quelle hauteur un CD vierge peut servir à la reproduction de musique. Présentement, cest de lordre de 29 cents par CD. Pour ce qui est de la redistribution aux ayants droit, 50 % de la somme est versée selon les chiffres de ventes des disques, lautre 50 % touchant la radiodiffusion des chansons.

Les jeunes copient de plus en plus les chansons à partir des fichiers MP3, sur iPod, ainsi quavec leur téléphone cellulaire, renchérit Bruno Pelletier. On ne rentrera pas dans ce dernier volet, mais on estime à près de 60 % les redevances perdues par les artistes depuis deux ans. Beaucoup dartistes qui ont droit à ces sommes ne sont pas millionnaires. Ce sont des créateurs, des musiciens, des choristes même, qui ont droit à de petits pourcentages touchant la copie privée.
La semaine dernière, Pelletier et dautres artistes canadiens sont allés faire des représentations à la Chambre des communes, à Ottawa, et ils ont constaté que le problème restait entier. Photo courtoisie www.brunopelletier.com

Pelletier admet que certains artistes sont un peu négligents sur cet aspect.

Ils reçoivent un chèque. Ils sont bien contents, mais ils ne regardent pas toujours la grille de répartition. Cest pour ça que lon sonne lalarme. Regarde pour liPod. Il y a des tas de licences de compagnie, celles dApple, entre autres, touchant la machine comme telle, mais aucune touchant son contenu, cest-à-dire la musique.

Sur le terrain

La semaine dernière, Pelletier et dautres artistes canadiens sont allés faire des représentations à la Chambre des communes, à Ottawa, et ils ont constaté que le problème restait entier.

On a rencontré des députés du NPD, du Bloc, des libéraux et des conservateurs. Certains connaissent le problème, dautres, pas du tout. Il y a de la conscientisation à faire. Cest un peu ce quon dit aux artistes : Vous avez une valeur. Quand quelquun achète votre disque au magasin, il a une valeur. Quand le disque a été copié trois fois, il na plus de valeur.

Évidemment, si le gouvernement accepte finalement damender la loi, quelquun, quelque part, va devoir payer.

Certains des opposants à notre position évoquent le mot taxes quand on parle de redevances. Cest faux. Une taxe, ça va dans les coffres des gouvernements. Une redevance, cest versé aux ayants droit. Ce nest pas une taxe.

T.V.

: 30

   

Re: LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

  Kate Lyons 15, 2010 1:45 am

:
http://ruefrontenac.com/spectacles/actualite/22869-uda-redevances-supports-audionumeriques

Kate Lyons
moderator


   

Re: LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

   15, 2010 2:34 am

... ???? ????????


: 30

   

Re: LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

  Sapphira 15, 2010 4:16 am

, - S'il vous plait!! :http://www.kol

Sapphira

: 39

http://foto.mail.ru/mail/helen130277/

   

Re: LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

  Ines2101 15, 2010 5:14 am

: , 1997. . , 60% - , 3-. , 3- , , , ( , =), "" , .

, . , .

, , , , , . . . , , .


* : , ! *

Ines2101

: 25

http://vkontakte.ru/id13391618?72078

   

Re: LUnion des artistes veut des redevances pour les supports..

   6:30 pm




   

    


 
: